Précédent Les confessions  

Livre treizième: la signification spirituelle de la création

Aspirations au repos du septième jour

35,50. Seigneur Dieu, donnez-nous la paix (Is. 26,12) - puisque vous nous avez tout donné - (cfr. Thess 3,16) - la paix du repos, la paix du sabbat, la paix sans déclin ! Car toutes ces belles choses " très bonnes " et si bien ordonnées, passeront, une fois atteinte la limite que vous leur avez fixée. Elles auront leur soir, comme elles ont eu leur matin.

36,51. Or le septième jour n'a pas de soir, il n'a pas de coucher, car vous l'avez sanctifié pour qu'il dure éternellement. Et le repos que vous avez pris le septième jour, une fois accomplies vos œuvres très bonnes, (encore que vous les ayez réalisées en pleine quiétude) nous est un signe que nous donne d'avance la voix de votre Livre : nous aussi, une fois accomplies nos œuvres, qui ne sont œuvres très bonnes qu'en tant que vous l'avez permis, nous nous reposerons en vous, dans le sabbat de la vie éternelle.

Précédent Les confessions